De l’oreille à la main

L’instrument

La matière de départ: je travaille à partir de coques embouties par une presse, ces coques sont nitrurées ou non suivant le choix du client. Le matériaux est un acier DC04 ou DC05 d’1mm d’épaisseur suivant disponibilité chez le fournisseur. Le diamètre hors tout est de 55cm (53cm intérieur) pour une profondeur de 13cm (par coque).

Je forme la coque à l’aide d’une presse manuelle + empreintes.

Cette coque est ensuite placée dans une station d’accordage. A l’aide de marteaux spécifiques, je crée les tensions nécessaires dans le métal pour obtenir un accordage fondamentale+harmoniques le plus fin possible, un logiciel aidant à parfaire cet accordage.

Pour stabiliser l’instrument j’utilise divers procédés, chalumeau, four… L’opération d’accordage est ainsi répétée à plusieurs reprises.

Ensuite viens la finition, le collage et un réglage fin.

Chaque instrument est conservé en observation un certain temps avant expédition afin de s’assurer de sa stabilité et y apporter des réglages finaux au besoin.

Le fabricant

Je suis Nicolas, passionné de musique depuis l’enfance, j’ai expérimenté de nombreux instruments avec plus ou moins de succès :) mais toujours cette même soif de découverte…

Cette passion de la musique je l’ai assouvie en amateur à coté de mes études de technicien/ingé mécanique et de mon précédent métier dans la maintenance industrielle.

Aujourd’hui j’associe les deux, passion et savoir faire technique, pour réaliser cet instrument. Le handpan, je l’ai découvert en 2010, par hasard sur youtube, une vidéo de Manu Delago… A l’époque compliqué et coûteux à acquérir, j’avais passé mon chemin…

Fin d’été 2017, cette envie de handpan m’est revenue, j’ai fait ma première acquisition dinstrument, puis me suis rapidement tourné vers sa fabrication… Sans idée bien précise en tête, je souhaitais en réaliser pour moi dans un premier temps.

S’en suis donc une période intensive de tests et recherches, sûrement la partie la plus intéressante pour tout créateur… pour aboutir à une création d’entreprise ou je pense avoir trouvé ma vocation.

J’ai souvent comparé la musique à un voyage, d’où le terme Odyssée. Elle nous fait voyager “géographiquement” de part ses sonorités diverses mais aussi “intérieurement” pour le bien être qu’elle procure.

Un voyage sans fin, car une vie entière ne suffirait pas à en explorer toutes les destinations possibles…

Go top
EnglishFrench